les ouvriers de la moisson

en Provence

Pour en savoir plus...
devanture du local des ouvriers de la moisson en Provence à Marseille

les ouvriers de la Moisson en Provence

Les ouvriers de la Moisson en Provence sont un groupe à Marseille et région qui s'inscrit dans le courant spirituel des pèlerins d'Arès.

Leur local se situe au 38 rue st-Savournin dans le premier arrondissement, entre les quartiers des Réformés et de la Plaine (métro Réformés).

Le lieu est ouvert au public les mardis de 18 à 19 heures, les jeudis de 17 heures à 19 heures, les samedis de 10 heures 30 à 12 heures, sauf premiers samedis du mois jusqu'à 14 heures, et très souvent en semaine aux autres horaires (se renseigner au 07 81 562 316).

Téléchargez le programme de juin et de juillet 2024 pour connaître les dates des événements.

Entre-temps, retrouvez-nous sur Facebook, Instagram, YouTube et Blogger.

Le destin spirituel de l'homme ne dépend ni de lois, ni de jugements terrestres ou célestes mais de sa conscience - juin 2023

les pèlerins d'Arès

Les pèlerins d'Arès forment une anarkhia spirituelle, née spontanément dès la publication de la Révélation d'Arès en 1974. Ils ne se définissent par aucun dogme, aucune croyance particulière, et n'obéissent à aucune structure ou hiérarchie.

Ils se reconnaissent plutôt dans le changement de leur existence pour développer dans la société le Bien qu'ils ressentent en eux, et appellent leurs semblables à en faire autant.

Évoquée sous le vocable de "pénitence" qui prend alors un sens constructif nouveau, cette transformation de l'être est certes difficile et lente, mais possible. Elle se traduit avant tout par l'amour-devoir du prochain; la liberté absolue qui appelle à remplacer la loi et les institutions par la conscience souveraine de l'être; le dépassement des préjugés qui le cèdent à l'expérimentation objective; la recherche de la paix en toutes circonstances; le nécessaire pardon qui libère du cycle de la vengeance sans fin.

Pour autant, cette démarche n'est pas une morale de plus, mais relève d'une profonde logique existentielle qui est celle-là même de la Création que la perspective métaphysique de la Révélation d'Arès leur fait percevoir.

couverture de l'édition 2009 de la Révélation d'Arès

la Révélation d'Arès

La Révélation d'Arès tire son nom de la localité (Gironde) où elle fut reçue surnaturellement par Michel Potay, dit frère Michel, témoin de quarante visites de Jésus en 1974 et de cinq théophanies en 1977.

Elle se compose de deux parties : l'Évangile donné à Arès (1974) et le Livre (1977). Publiée sous diverses formes pendant dix ans, elle se trouvera dans le circuit des librairies avec l'édition dite "intégrale" à partir de 1984. Elle a été sans cesse rééditée depuis, le texte révélé demeurant pour sa part inchangé.

Ce message rappelle la parenté étroite de l'être humain avec la Force créatrice de l'univers, en conséquence de quoi un lent mais radical changement du monde est possible.

La Révélation d'Arès est un Appel hors norme — ni politique ni religieux — typique de ce qu'on peut appeler Parole du Père.

Message total, elle dit peu. En fait, le Bien (seul à même d'éteindre le Mal) n'a pas besoin de grand chose sur terre, seulement d'amour, qui peut être pratiqué par les hommes dans une large plage de cas de figure, avec en perspective le retour de l'éternité.

frère Michel à son bureau de travail

Michel Potay, dit frère Michel

Michel Potay, dit frère Michel est né en 1929 à Suresnes. Il est le fondateur naturel du mouvement des pèlerins d'Arès.

Il est tout d'abord ingénieur puis entame une recherche personnelle qui l'amènera à trouver la foi et à s'engager dans une branche de l'église chrétienne orthodoxe.

Il quitte la religion dès 1974 pour se consacrer à sa mission, telle qu'elle ressort de la Révélation d'Arès dont il est le témoin.

Il tient un blog depuis 2006.